26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 18:26

Bonjour !

Je suis encore en vie !! Si si ! Et en plus, je me lance dans un truc fou !

Vous le savez (ou pas 😄) je suis libraire dans la vraie vie ! Et voilà que me prend l'idée folle de créer ma propre librairie à Strasbourg !

Vous voulez en savoir plus ? Il suffit de cliquer sur ce lien : https://fr.ulule.com/librairie-page-50/

et vous en saurez plus ! Si tous ensemble on atteint la somme souhaitée, cela donne une chance supplémentaire à la réalisation de mon rêve !!

Imaginez... Partagez mes lectures avec vous en direct live ;))

Merci à vous ! Et merci de diffuser, partager, aimer !!

Partager cet article

Published by Anne
commenter cet article
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 12:19

exception.jpg Résumé de l'éditeur

« Tu seras toujours la femme de ma vie. Â»
Dans le vacarme d’un réveillon de nouvel an, María n’entend pas ce que Floki, son mari, lui annonce : il la quitte pour son collègue, spécialiste comme lui de la théorie du chaos.
Heureusement, dans la nuit de l’hiver polaire, Perla est là, charitable voisine d’à peine un mètre vingt, co-auteur de romans policiers et conseillère conjugale, qui surgit à tout moment de son appartement de l’entresol pour secourir fort à propos la belle délaissée...
Ni Perla la naine surdouée, ni María l’épouse idéale démunie devant une orientation sexuelle désormais incompatible, ni les autres acteurs de cette comédie dramatique à l’islandaise – adorables bambins, belles-familles consternées ou complices, père génétique inattendu – ne détournent le lecteur d’une alerte cocasserie de ton, d’une sorte d’enjouement tendre, de brio ininterrompu qui font de l’Exception un grand roman de la déconstruction et de la reconstruction narcissique à la portée du commun des mortels.

Mon avis

J'avais très beaucoup aimé "Rosa candida" du même auteur. Et là, je retrouve cette atmosphère, cette tendresse. Cette femme paumée, larguée par son mari le soir du Nouvel An et qui sera guidée, épaulée par sa voisine un peu partie dans sa tête. 

Une très belle lecture.

Partager cet article

2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 12:13

Kuhn-Survie.jpg Résumé de l'éditeur

Le stagiaire se caractérise par son insignifiance. On lui demande d’être corvéable à merci, mais pour le reste personne ne lui prête attention. Passant facilement inaperçu, le stagiaire est ainsi un parfait assassin en puissance. C’est la raison pour laquelle, depuis une dizaine d’années, John Iago enchaîne les stages en entreprise afin d’éliminer les cibles qu’on lui assigne : quelle meilleure couverture, en effet, pour un tueur à gage ? Ainsi vient-il tout juste de rejoindre l’un des plus grands cabinets d’avocats new-yorkais avec pour mission d’assassiner un des associés.

À ses heures perdues, John a décidé d’écrire un Guide de survie à l'intention des jeunes stagiaires, illustré d’exemples tirés de sa propre expérience. Ce qui lui permet de donner quelques précieux conseils aux nouvelles recrues de Human Resources, Inc, la mystérieuse organisation qui l’emploie, spécialisée dans l’entraînement et le placement des « stagiaires ». 

Le problème, c’est que John n’est plus au top de sa forme. À chacun des trente-quatre meurtres qu’il a commis, quelque chose est mort en lui. Et, alors que l’heure de se retirer du jeu a sonné, la mission qu’on lui a confiée va s’avérer la plus dangereuse et la plus inattendue de toutes.

 

Mon avis

Une lecture sympa, agréable. On s'attache à ce tueur à gages bientôt à la retraite qui nous raconte sa vie via ses multiples contrats et qui va s'humaniser au fur et à mesure.

Et surtout vous ne regarderez plus jamais vos stagiaires du même oeil !

Partager cet article

1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 11:37

Fais-le-pour-maman.jpg Résumé de l'éditeur

« Tu dois leur dire que c'est toi qui as fait ça, que c'est toi qui as donné le coup de couteau. Fais-le pour nous, Sébastien, fais-le pour maman ! »
Comment oublier la voix de sa propre mère lorsqu'elle hurle ces mots ?

Au début des années 70, Sébastien, 7 ans, vit seul avec sa soeur adolescente, Valérie, et leur mère. Cette dernière arrive tant bien que mal à joindre les deux bouts, occupant un job ingrat qui lui prend tout son temps et toute son énergie. Une dispute de trop avec sa fille qui dégénère, et c'est le drame familial. Valérie survivra à ses blessures mais la police ne croit pas à la version de la mère qui accuse son petit garçon d'avoir blessé sa soeur et qui prendra cinq de prison. Des années plus tard, et grâce à ses parents adoptifs, Sébastien mène une vie « normale », alors que sa soeur vit dans un institut spécialisé et que sa mère n'est jamais reparue après avoir purgé sa peine. Sébastien est devenu un père et un médecin exemplaires. Jusqu'à de mystérieux décès d'enfants parmi ses patients et avec eux, le retour funeste des voix du passé...

 

Mon avis

Ahhh un très bon polar !!! ça fait du bien !! Il est machiavélique !!! Un auteur à découvrir et à suivre !

Partager cet article

31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 11:29

les-thermes-du-paradis.jpg Résumé de l'éditeur

Adèle Reverdy est une jeune femme pleine de complexes et, pour comble de malheur, les hommes la fuient dès qu’elle avoue son métier de croque-morts.

Mais sa vie va changer le jour de ses trente ans. Parmi les invités venus à la fête organisée par sa sœur, il y a Léo, ancien trapéziste devenu aveugle à la suite d’un accident puis masseur aux Thermes du Paradis. Un soleil noir dans la vie d’Adèle qui, aidée de sa meilleure amie Leila, talentueuse thanatopractrice, va tout faire pour conquérir le cœur de Léo.

Un roman plein d’humour et de tendresse où l’on découvre que l’on ne voit bien qu’avec le cœur et que l’essentiel est invisible pour les yeux.

Mon avis

Qu'il est choupinou ce livre ! Une lecture agréable, positive ! une belle histoire d'amour (suis dans ma période romantique, je crois :p).

Allez-y ! vous passerez un très bon moment et en ressortirez avec le sourire ! 

Partager cet article

30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 11:09

viking_qui_voulait_hd.jpg Quatrième de couverture

Sur une île du sud de la Suède au Xe  siècle, un homme vit seul à la ferme avec ses deux fils. Le chemin de ceux-ci est tout tracé : naviguer au loin, pour guerroyer au-delà des mers à l’Ouest, ou pour faire commerce sur les voies fluviales de l’Est.
De l’autre côté de la Baltique, à Kiev, vivent un marchand de soie et sa famille. Radoslav rêve de devenir soldat, sa sœur Milka est une jeune fille raffinée qui joue avec ses deux esclaves : Petite Marmite et Poisson d’Or. Mais la belle ville d’Orient est sur le point de tomber aux mains des pillards. Milka et Radoslav trouveront refuge auprès de rustres navigateurs venus du Nord.
Dès lors le destin des deux familles sera à jamais mêlé.
Du suspense, de l’amour, du sang, des combats, et même de la poésie — eh oui, les Vikings étaient aussi de formidables poètes !

 

Mon avis

Moui ... sympa... Un bon petit roman historique au temps des Vikings. J'ai regretté, par moment, que l'histoire humaine et d'amour (puisque bon, il est un peu vendu comme ça) soit juste effleurée.

Partager cet article

22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 14:47

femme-au-carnet-rouge.jpgQuatrième de couverture

Un soir à Paris, une jeune femme se fait voler son sac à main. Laurent le découvre le lendemain, abandonné dans la rue, tout près de sa librairie. S'il ne contient plus de papiers d'identité, il recèle encore une foule d'objets qui livrent autant d'indices sur leur propriétaire : photos, notes, flacon de parfum. Désireux de la retrouver, l?homme s'improvise détective. À mesure qu'il déchiffre le carnet rouge contenant les pensées secrètes de Laure, le jeu de piste se mue en une quête amoureuse qui va bouleverser leurs vies. Orchestrant avec humour coïncidences et retournements de situation, Antoine Laurain signe une délicieuse comédie romantique qui rend hommage au besoin de merveilleux sommeillant en chacun de nous.

 

Mon avis 

Qu'il est choubidou ce livre !  C'est frais, c'est léger, c'est positif, c'est romantique, c'est pour toutes celles qui rêvent  de lire une jolie histoire d'amour et qui désespèraient depuis "le mec de la tombe d''à côté" !

Partager cet article

21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 14:29

la-vie-en-mieux.jpgQuatrième de couverture

Mathilde a 24 ans. Elle a abandonné ses études d'histoire de l'art pour un petit boulot sans intérêt et vit en colocation avec deux sÅ“urs jumelles. Elle dit qu'elle est heureuse, mais est toujours obligée de boire pour s'en souvenir. Un jour, elle oublie son sac à main dans un café. Un homme le lui rend la semaine suivante. Plusieurs mois plus tard et à cause de cet homme justement, elle envoie tout balader et décide de changer de vie. 
Yann a 26 ans. Il est aussi diplômé qu'on puisse l'être, mais n'a pas trouvé de travail. En attendant des jours meilleurs, il est vendeur dans un magasin d'électroménager Hi-Tech. Il vit en couple avec Mélanie et ne dit pas qu'il est malheureux, mais souvent, quand il traverse la Seine, il s'imagine qu'il saute et se voit en noyé. Un soir, alors qu'il est seul, il rend service à son voisin de palier. 
Pour le remercier ce dernier l'invite à dîner. Le lendemain matin, il envoie tout balader et décide de changer de vie.

 

Mon avis

Nan mais là Faut que Gavalda fasse une pause hein ! Après le pitoyable "Billie" et son bel âne sur la couverture, elle nous propose ça .. un livre composé de 2 nouvelles basées sur le changement de vie sur un coup de tête.

Et comment dire ... Page 115, le livre m'est tombé des mains "mais qu'est ce que je suis en train de lire ?", ça faisait quand même 30 pages que je survolais tout ça ... Sur les conseils d'autres libraires et ayant toujours du mal à abandonner un livre, je persiste et finis la première nouvelle qui ne me laissera pas un souvenir impérissable. J'attaque la 2eme en soupirant et là, bim, enfin, me voilà happée par l'histoire. Ok c'est cousu de fil blanc, on sait où on va mais là, on veut bien y aller et sans souffrance !

pour faire court : lisez la 2eme nouvelle et passez la 1ere !

Partager cet article

Published by Anne - dans Lus
commenter cet article
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 14:15

en-kit.jpg Quatrième de couverture

Une critique sociale virevoltante et désespérée sur le non-sens de la vie au début du XXIe siècle.

Parce que Samuel l'a quittée, Hélène plante sa tente au milieu de son salon et s'y met à l'abri avec son chat d'Artagnan. Mais elle n'est pas au bout de ses peines : double toit ou pas, l'extérieur s'incruste...

Entre une mère hôtesse de l'air qui change d'amant comme de coiffeuse, un père juif rescapé de la Shoah, très pratiquant mais pas toujours moralement nickel, et les ouvriers sans papiers qui circulent devant ses fenêtres, Hélène n'a pas une seconde à elle.

Par touches cocasses ou graves, Laure Naimski dessine le monde un peu piqué d'une femme au bord de la crise de nerfs. Une fable tendue, caustique et désopilante sur la précarité et l'incohérence contemporaines. 


Mon avis


Mitigé ... j'ai aimé le début, ça m'a amusée, cette femme qui pête un plomb et qui plante sa tente dans le salon après avoir été plaquée par son mari. mais très vite, ça m'a lassée, je me suis demandée où l'auteur voulait en venir. et je l'ai fini sans avoir eu le sentiment d'avoir avancé...

bref, moyen quoi ...

 

Partager cet article

19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 13:20

L-instant-precis.jpgQuatrième de couverture

Une tache rouge sur l’oreiller, juste sous les cheveux de sa maman, morte sous les coups de son mari. Voilà ce que le petit garçon a vu, à cinq ans… Pour survivre, Kyle se jette à cœur perdu dans la musique, que sa mère aimait tant. Vingt ans après, devenu leader d’un groupe de rock, il est célèbre dans le monde entier. Mais inapte au bonheur.

Coryn, elle, a grandi dans une banlieue sans charme. À dix-sept ans, elle tombe dans les bras de Jack Brannigan, qui fou amoureux l’épouse, mais, jaloux et violent, l’enferme dans une prison dorée, « Parce que tu m’appartiens… Â» 

Comment ces deux êtres que tout semble séparer auraient-ils la moindre chance de s’aimer ? Pourtant, à l’instant précis où les destins s’entremêlent, chacun d’eux sait que sa vie ne sera plus jamais la même.

 

Mon avis

Soit vous ne commencez jamais ce livre et vous voyez vos amis, votre conjoint, vos enfants. Soit vous le commencez et vous abandonnez toute vie sociale pendant quelques jours ! Une lecture addicitive, facile même si le thème abordé ne l'est pas. Certains diront que c'est une lecture de filles et bah oui et ça fait du bien ! c'est romantique, c'est émouvant ! C'est une belle découverte ! 

Partager cet article

Menu


Fourre-tout 

  Semblerait que mon fan-club (aheum :D) ronchonne de mon peu de publications ces derniers temps... Je vais tenter de remédier à ça et d'être plus rigoureuse ! (j'ai bien dit "tenter" hein :D)

 

Légére modernisation du blog ! Je vous annonce la naissance d'une page facebook indépendante de ma page perso. Vous y retrouverez, outre les articles ici-présents (et à venir), des avis rapides sur des lectures qui ne feront certainement pas l'objet d'articles ici, des joies ou tristesses livresques.

Retrouvez-moi ! facebook.jpg 

 

PS : Je suis assez longue à répondre à vos comms. Pardon. Mais, ils me font chaud au coeur et je vous remercie de m'en laisser !

Pour me joindre : leslecturesdeRoudoudou(at)gmail.com
Fond d'écran trouvé chez Vladstudio

Rechercher

Lecture en cours !

 

Plein de choses...  Comme toujours :)

Archives

J'en suis membre !

Optimisé pour :

Mes livres sur Babelio.com


Ma Page sur Hellocotonhttp://www.wikio.fr