11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 11:38
Résumé

Louise est une petite fille heureuse, passionnée de poésie, qui vit au sein d'une famille aimante. Une maison magnifique, un jardin bucolique, un frère, une soeur, puis soudain. l'horreur. L'année 1915 va sonner le glas de cette vie édénique, apportant avec lui des mots inconnus jusqu'alors : oppression, souffrance, massacre, génocide. C'est le roman de toute une vie, celle de Louise, qui se déroule sous nos yeux.

Mon avis

J'ai découvert Ondine Khayat en lisant Le pays sans adultes et je m'étais dit que j'en lirai bien un autre d'elle, un jour. Voilà, ce jour est venu et je ne regrette pas mon choix :)
Le livre se divise en plusieurs parties. La première m'a un peu agacée, je ne vous le cache pas, cest un peu le monde des Bisounours ! Tout il est beau et gentil. Louise, enfant, vit une vie de rêve, aimée, choyée, une vie assez aisée. Tout va bien et elle nous le fait savoir en long et en large ! Même si certaines remarques annoncent la suite et quelle suite ! Là, on regrette d'avoir quitté le monde des Bisounours ! On tombe en plein génocide arménien, les meurtres, les viols, les morts par épuisement, la fuite ... La suite du livre est sa reconstruction morale et physique.
Le style est poétique, trop poétique. Trop de métaphores tue la métaphore... Mais cela ne m'a pas empêché de rester avec Louise, de la suivre. J'ai fini ce livre à 1h du matin, impossible de le lâcher !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karine:) 12/10/2009 17:18


J'ai aimé Le pays sans adultes mais celui-ci me tente pas mal moins... bref, je passe!  Bonne journée!


Anne 19/10/2009 14:03


J'ai toujours des crupules quand vous me dites que vous passez votre tour mdr ! Je me dis que vous passez peut être à côté de votre coup de coeur du moment ! Tout est histoire de goût de toute
façon :)
bises !


Marie 12/10/2009 09:32


Ce livre a l'air particulièrement dur ! J'essaierai de découvrir d'abord cet auteur avec Le pays sans adulte...


Anne 19/10/2009 14:02


Le pays sans adulte est dur lui aussi, de par son théme. Les deux romans sont durs en fait,chacun dans leur domaine... Je viens de m'apercevoir de ça : Ondine Khayat aborde des sujets assez
difficiles, quand même :)


orchidee 11/10/2009 15:10


j'ai adoré le pays sans adulte. Ceui-ci m'a l'air sympa aussi


Anne 19/10/2009 13:55


un peu dur, très poétique mais sympa oui :)


Menu


Fourre-tout 

  Semblerait que mon fan-club (aheum :D) ronchonne de mon peu de publications ces derniers temps... Je vais tenter de remédier à ça et d'être plus rigoureuse ! (j'ai bien dit "tenter" hein :D)

 

Légére modernisation du blog ! Je vous annonce la naissance d'une page facebook indépendante de ma page perso. Vous y retrouverez, outre les articles ici-présents (et à venir), des avis rapides sur des lectures qui ne feront certainement pas l'objet d'articles ici, des joies ou tristesses livresques.

Retrouvez-moi ! facebook.jpg 

 

PS : Je suis assez longue à répondre à vos comms. Pardon. Mais, ils me font chaud au coeur et je vous remercie de m'en laisser !

Pour me joindre : leslecturesdeRoudoudou(at)gmail.com
Fond d'écran trouvé chez Vladstudio

Rechercher

Lecture en cours !

 

Plein de choses...  Comme toujours :)

Archives

J'en suis membre !

Optimisé pour :

Mes livres sur Babelio.com


Ma Page sur Hellocotonhttp://www.wikio.fr