16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 18:38
undefined Résumé
"Depuis tout petit, je veux tuer le ciel". Ainsi commence l'histoire racontée par Icare, un petit garçon naïf et inculte, surnommé Courgette, qui, à neuf ans, vit à la campagne avec sa mère. Depuis son accident, la mère de Courgette ne travaille plus à l'usine et boit des bières en regardant la télévision du matin au soir. Elle s'occupe peu de son fils qui n'apprend rien à l'école et joue seul pour la plupart du temps. Les rares dialogues échangés passent par la télévision, source d'inspiration de Courgette qui ne connaît la vie qu'à travers le petit écran. Un jour, Courgette découvre un revolver et tue accidentellement sa mère. Le juge le déclare "incapable mineur" et Courgette est envoyé dans une maison d'accueil. Mais pour Courgette, contrairement aux autres enfants, la maison d'accueil est loin d'être "une prison". L'apprentissage d'une vie passe désormais par les Fontaines et tous les rêves de Courgette deviennent possibles.


Mon avis
Grand merci à mon fils virtuel de me l'avoir conseillé et surtout offert ! Un pur moment de bonheur ! Un très bel exercice de style de la part de l'auteur qui emploie un style enfantin qui nous fait vraiment rentrer dans la vie du personnage, le héros :  Icare, alias Courgette. On partage tout de sa vie pendant un an, la mort de sa mère, son arrivée dans la maison d'accueil, ses nouveaux amis, des enfants eux aussi blessés par la vie. On y voit, avec beaucoup de pudeur, leurs blessures racontées avec des mots d'enfants, c'est peut être ce qu'il ya de plus bouleversant. Des remarques sur le monde des adultes : "Des fois, les grandes personnes faudrait les secouer pour faire tomber l'enfant qui dort à l'intérieur". Franchement, par moment, j'en oubliais que c'était un adulte qui écrivait tellement j'étais prise par l'histoire. Un bémol, le livre va crescendo jusqu'à l'anniversaire de Courgette et là, après ce chapitre, j'ai ressenti comme un vide. L'ambiance n'était plus la même, un sentiment de chapitres écrits pour combler. Bon, cela ne m'a pas empêché d'y aller de ma tite larme à la fin, bien sur ! (pas qu'à la fin d'ailleurs ;).
Courgette voit, malgré ses blessures, la vie avec de la couleur comme lui dit Camille. Pour les autres enfants, c'est comme une bouffée d'air pur, eux qui ne voient la vie qu'en noir et blanc, comme lui dit Simon. Simon, le pti dur du moins c'est l'impression qu'il donne. Camille, si douce, posée, intelligente, mais blessée elle aussi. Son histoire avec Courgette est mignonne comme tout et fait leur force ! Icare va beaucoup l'aider et inversement ! Cependant, parfois,  je me demandais si la naïveté de Courgette ne cachait pas un léger handicap mental, tellement elle est poussée.

En tout cas, ce livre est une bouffée d'air frais, comme un bonbon que l'on savoure tranquillement !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L_abbe 16/01/2008 21:04

j etais sur que t adorerais ^-^

Anne 17/01/2008 15:31

oué je sais, je suis prévisible :DMerci encore !

Menu


Fourre-tout 

  Semblerait que mon fan-club (aheum :D) ronchonne de mon peu de publications ces derniers temps... Je vais tenter de remédier à ça et d'être plus rigoureuse ! (j'ai bien dit "tenter" hein :D)

 

Légére modernisation du blog ! Je vous annonce la naissance d'une page facebook indépendante de ma page perso. Vous y retrouverez, outre les articles ici-présents (et à venir), des avis rapides sur des lectures qui ne feront certainement pas l'objet d'articles ici, des joies ou tristesses livresques.

Retrouvez-moi ! facebook.jpg 

 

PS : Je suis assez longue à répondre à vos comms. Pardon. Mais, ils me font chaud au coeur et je vous remercie de m'en laisser !

Pour me joindre : leslecturesdeRoudoudou(at)gmail.com
Fond d'écran trouvé chez Vladstudio

Rechercher

Lecture en cours !

 

Plein de choses...  Comme toujours :)

Archives

J'en suis membre !

Optimisé pour :

Mes livres sur Babelio.com


Ma Page sur Hellocotonhttp://www.wikio.fr