28 décembre 2007 5 28 /12 /décembre /2007 15:01

undefinedJ'aime beaucoup ce style de livre, où, à chaque chapitre ou presque, on change de lieu, de temps. Sentiment de lire plein de livres en même temps, du coup ! Pour une LCA comme moi, c'est le nirvana ! C'est une des première fois où je me surprends à boucler un chapitre avant de devoir fermer le livre. En général, je le ferme quand j'en ai marre de lire (oui, cela m'arrive), quand j'arrive à ma station de métro, bref quand nécessité oblige ! Hop, un marquetapage et on ferme ! Là, je tentais de finir un chapitre à chaque fois, quitte à en louper ma station !

 

Dans ce livre, on suit d'un coté, Paul Tomm, jeune journaliste de 23 ans, en poste dans un journal local, qui se complaît là où il est mais il avoue lui même que sa vie frise l'ennui. Il se retrouve à faire une notice nécrologique sur un professeur de son ancienne université située pas très loin, et là ... C'est l'engrenage. La notice ne se révèle pas si simple que ça à faire, beaucoup de choses mystérieuses dans la vie de ce professeur qui semblait pourtant si tranquille. D'un autre coté, les autres chapitres nous font découvrir un objet différent à chaque fois, le contexte dans lequel est vu pour la dernière fois, son détenteur etc... Chaque objet a sa notice : date de fabrication, lieu de fabrication, valeur ... Tous ces objets ont été en fait dérobés en 1154 à Al-Idrisi, géographe du roi Roger II de Sicile. Dispersés aux quatre coins du monde,ils étaient les outils d'un alchimiste.

 

Gros gros travail de l'auteur, grande érudition un livre dont on ne ressort pas idiot, on y croise un athanor, entre autre. Tous les chapitres débutent par des citations. l'auteur jongle avec des histoires différentes à chaque objet. Je me dis que cela a dû être amusant mais aussi sportif à écrire !

 

Voilà mon impression à la moitié du livre. Depuis que j'ai écrit ces lignes, j'ai fini ce roman et je suis assez déçue. Pour moi, ce n'est qu'un livre en plus sur cette quête du Graal qu'est l'alchimie, cet l'art de faire la pierre philosophale qui a le pouvoir de transmuter le plomb en or, entre autre. La liaison se fait entre les objets et l'enquête sur le vieux professeur. Mais je n'ai pas été convaincue par la fin.

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 19:41
autobiographiecourgette2.jpgRésumé
"Depuis tout petit, je veux tuer le ciel". Ainsi commence l'histoire racontée par Icare, un petit garçon naïf et inculte, surnommé Courgette, qui, à neuf ans, vit à la campagne avec sa mère. Depuis son accident, la mère de Courgette ne travaille plus à l'usine et boit des bières en regardant la télévision du matin au soir. Elle s'occupe peu de son fils qui n'apprend rien à l'école et joue seul pour la plupart du temps. Les rares dialogues échangés passent par la télévision, source d'inspiration de Courgette qui ne connaît la vie qu'à travers le petit écran. Un jour, Courgette découvre un revolver et tue accidentellement sa mère. Le juge le déclare "incapable mineur" et Courgette est envoyé dans une maison d'accueil. Mais pour Courgette, contrairement aux autres enfants, la maison d'accueil est loin d'être "une prison". L'apprentissage d'une vie passe désormais par les Fontaines et tous les rêves de Courgette deviennent possibles.


Conseillé par mon fils virtuel (je dois y voir un message ? Courgette ... tout ça ... :D)

Pour mon avis, rendez vous là haut

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 17:03
493822.jpgRésumé
Manhattan. Les ouvriers d'un chantier de démolition s'affairent parmi les gravats, lorsque le bulldozer se fige soudainement devant l'horreur du spectacle qui apparaît ; des ossements humains. L'enquête menée par Pendergast, du FBI, l'archéologue Nora Kelly et le journaliste William Smithback établit qu'il s'agit des restes de trente-six adolescents, victimes d'un tueur en série, le Dr Leng, ayant sévi à New York vers 1880. Les jours suivants, plusieurs meurtres sont commis selon le mode opératoire de Leng. Se peut-il que ce dingue soit toujours vivant ? Ou aurait-il fait des émules ?

Mon avis
J'ai découvert ce polar en errant dans une grande surface du livre. Un type demandait à une conseillère d'autres livres du même auteur, ayant adoré celui-ci. Curieuse comme je suis, je suis allée voir de quoi ça causait, logique quoi ;)
La 4eme de couverture m'a plu, un ptit polar, ça faisait longtemps tiens ...
Bon, il est vrai que je ne l'ai pas lu dans les meilleures conditions, juste après "la voleuse de livres", j'aurai dû me prendre un Oui-Oui à l'Elysée ;)
Bon, j'ai bien aimé quand même, le suspens monte tout le long du livre, un peu de surnaturel par moment, des raccourcis à d'autres.
Le coup de la recherche de l'éternité comme on recherche le saint Graal et qui commence  se retrouver dans pas mal de romans (ou alors j'ai lu pas mal de romans traitant de ce sujet, en peu de temps ?), perso, ça commence à me saouler un peu ...
J'ai aimé mais je n'ai pas été pressée de le finir, ni même, à contrario, voulu le faire trainer par pur plaisir.
Un livre détente.

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 16:55
469292.jpgRésumé
Six ans. Six ans déjà que Myron Bolitar, ex-champion de basket, ex-agent sportif, ex- détective de choc, n'a pas touché une arme à feu. Six ans qu'il s'est tenu loin des petites frappes et des gangsters de tout poil. Mais cette existence tranquille est sur le point de basculer… Myron Bolitar a fait une promesse. Celle d'être là pour Aimée, la fille d'une amie. N'importe où, n'importe quand. Quelques jours plus tard, la jeune fille disparaît. Myron est la dernière personne à l'avoir vue… Fugue ? Enlèvement ? Myron mène l'enquête, pour prouver son innocence, mais aussi parce qu'il a promis aux parents d'Aimée de retrouver leur fille. Et une promesse est une promesse…

Mon avis
Comme tous les Coben je l'ai lu très vite (merci Olivier du cadeau ;). On y retrouve Simon Bolivar et ses amis (et surtout Win) avec plaisir. ça se lit sans problème, on a du mal à le lacher avant la fin, comme tous les Coben quoi ;)

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 16:49
414751.jpgRésumé
Marie et Lucie sont deux soeurs jumelles aux caractères diamétralement opposés. Elles se détestent et s'adorent à la fois. Lucie joue les pin-up extraverties et aime ce qui brille, tandis que Marie, beaucoup plus réservée, est un modèle d'austérité.
Un jour, Lucie a la possibilité d'enregistrer un disque. Son ami Nicolas lui rappelle qu'elle ne sait pas chanter. Or, Marie possède une jolie voix. Celle-ci débarque à Paris à l'occasion d'un concert et monte sur scène à la place de sa soeur.
Lorsque Marie et Nicolas reviennent chez Lucie, ils s'aperçoivent qu'elle s'est jetée par la fenêtre. La réaction de Marie est immédiate : elle décide de se faire passer pour sa soeur. Elle se prend au jeu, s'empare alors de la vie de Lucie et découvre sa face cachée.

Mon avis
1er livre que je lisais de Virginie Despentes et je ne le regrette pas. C'est prenant, écrit sans fioriture, les sentiments sont vrais, on les prend en pleine face, écrit comme on parle, c'est crû parfois mais c'est la vie après tout ...

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 16:46
414740.jpgRésumé
Une journaliste assassinée. La police qui patauge : pas d'indices et pas de mobile évident. Le meurtre serait demeuré inexpliqué si, ce soir-là, Ann n'avait regardé la télévision et ressenti une foudroyante douleur dans tout le corps.

Mon avis
Une femme qui sort indemne d'un accident de voiture là où son mari et son fils meurent. Une femme policière enceinte assassinée. Rien de commun entre les deux, juste du surnaturel qui les relie. Et une histoire élucidée.
ça se lit bien, pas gardé un grand souvenir toutefois ;) un ti polar de plage, pour moi :)

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 16:41
414694.jpgRésumé
Parce qu'il a été témoin d'un violent accrochage entre deux automobilistes, Jackson Brodie, dont nous avons fait la connaissance dans La Souris bleue, va se trouver lancé dans une série d'aventures incroyables.
Les choses s'arrangent... est un thriller, une comédie noire et une satire de la vie contemporaine britannique. Plusieurs intrigues se croisent avec brio dans un texte porté par un humour subversif et un suspense hitchcockien. Sont brocardés entre autres un certain théâtre d'avant-garde, les exercices auxquels doivent se plier les écrivains pour vendre leurs livres, une certaine littérature populaire, les promoteurs immobiliers, l'exploitation sexuelle des jeunes femmes d'Europe de l'Est, les nouveaux riches.
Le regard décapant de Kate Atkinson sape les prétentions et les illusions des personnages et dynamite nos certitudes.

Mon avis
ça commence par un accident, un stupide accrochage et ensuite, la vision de quelques personnages de cet accident, ce qu'ils faisaient, pourquoi, comment etc...  on entre dans leur vie comme ça et on découvre que finalement cet accrochage les a plus lié qu'on aurait pu le croire au début ;)
Ti polar sympa en tout cas :)

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 21:23
414680.jpgRésumé
Au début, tout est beau, même vous. Vous n'en revenez pas d'être aussi amoureux. Pendant un an, la vie n'est qu'une succession de matins ensoleillés, même l'après-midi quand il neige. Vous écrivez des livres là-dessus. Vous vous mariez, le plus vite possible - pourquoi réfléchir quand on est heureux ? La deuxième année, les choses commencent à changer. Vous êtes devenu tendre. Vous faites l'amour de moins en moins souvent et vous croyez que ce n'est pas grave. Vous défendez le mariage devant vos copains célibataires qui ne vous reconnaissent plus. Vous-même, êtes-vous sûr de bien vous reconnaître, quand vous récitez la leçon apprise par coeur, en vous retenant de regarder les demoiselles fraîches qui éclairent la rue ? La troisième année, vous ne vous retenez plus de regarder les demoiselles fraîches qui éclairent la rue. Vous sortez de plus en plus souvent : ça vous donne une excuse pour ne plus parler. Vient bientôt le moment où vous ne pouvez plus supporter votre épouse une seconde de plus, puisque vous êtes tombé amoureux, d'une autre. La troisième année, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle : dégoûtée, votre femme vous quitte. La mauvaise nouvelle : vous commencez un nouveau livre. "

Mon avis
Bon, n'allez pas vous suicider, ce n'est qu'un titre de livre ! En tout cas je l'ai trouvé très optimiste finalement ;) Facile à lire, les mots coulent. Beigbeder, que je découvrais dans cet ouvrage, est plaisant à lire, de l'humour des sentiments tout ça quoi :)  nan sympa à lire :)

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 21:21
383263.jpgRésumé
Dans une Europe dévastée par les pollutions chimiques, nucléaires et génétiques, les rares ressources intactes sont partagées par des tribus qui ont pris chacune en charge l'exploitation d'une denrée spécifique. Solman le boiteux, du peuple aquariote, possède un don de clairvoyance : infaillible juge des âmes, cet atout est aussi pour lui une malédiction puisqu'il le confine à l'écart de tous, qui se méfient de son talent. Seuls Raïma, la guérisseuse, puis la mystérieuse Kadija et un vieux scientifique de l'ancien monde vont l'accompagner dans sa quête pour échapper à l'Apocalypse qui menace les derniers hommes...

Mon avis
J'ai jamais été fan de science fiction / fantasy machin bidule mais là je me suis surprise à passer d'un tome à l'autre avec gourmandise.
On suit Solman  dans ses péripéties, sa souffrance d'être différent.
Après une 3eme Guerre Mondiale chimique, nucléaire et génétique, un partage des denrées se fait entre les quelques hommes restants, chaque tribu ayant sa spécificité. Bon, par moment, je ne le cache pas, ça fait un peu penser à Madmax ... Les camions, les citernes, les déserts tout ça quoi ;)
Maiiiis une force supérieure a décidé que les humains, finalement, n'étaient bon qu'à faire des bourdes donc faut les éliminer, une tite Apocalypse serait pas mal pour ce faire ... sauf que ... je vous dis pas la fin ! Mais bon, elle m'a un peu déçue, trop facile, pas à la hauteur du reste.

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 21:14
383236.jpgRésumé
Layla, une petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial d'Orange County, au sud de Los Angeles. Ses parents sont brisés et finissent par se séparer. Cinq ans plus tard, elle est retrouvée à l'endroit exact où on avait perdu sa trace. Elle est vivante, mais reste plongée dans un étrange mutisme. A la joie des retrouvailles succèdent alors les interrogations. Où était Layla pendant cette période ? Avec qui ? Et surtout, pourquoi est-elle revenue ?

Mon avis
Prenant. Bon, sinon, si vous ne saviez pas quoi lire sur la plage, ayé j'ai trouvé pour vous ;) ça se lit vite, une fois qu'on est dedans on en sort plus. Pour preuve, j'ai vu une de mes collègues continuer à le lire en montant les escaliers et dans le couloir jusqu'à son bureau. A chaque bas de page, c'est plus fort que soi, on tourne ...
Quant à la fin, elle est ... surprenante ! On ne la voit vraiment pas arriver !

Partager cet article

Repost0

Menu


Fourre-tout 

  Semblerait que mon fan-club (aheum :D) ronchonne de mon peu de publications ces derniers temps... Je vais tenter de remédier à ça et d'être plus rigoureuse ! (j'ai bien dit "tenter" hein :D)

 

Légére modernisation du blog ! Je vous annonce la naissance d'une page facebook indépendante de ma page perso. Vous y retrouverez, outre les articles ici-présents (et à venir), des avis rapides sur des lectures qui ne feront certainement pas l'objet d'articles ici, des joies ou tristesses livresques.

Retrouvez-moi ! facebook.jpg 

 

PS : Je suis assez longue à répondre à vos comms. Pardon. Mais, ils me font chaud au coeur et je vous remercie de m'en laisser !

Pour me joindre : leslecturesdeRoudoudou(at)gmail.com
Fond d'écran trouvé chez Vladstudio

Rechercher

Lecture en cours !

 

Plein de choses...  Comme toujours :)

Archives

J'en suis membre !

Optimisé pour :

Mes livres sur Babelio.com


Ma Page sur Hellocotonhttp://www.wikio.fr