21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 19:45
Yasmina-Khadra-Attentat.jpgRésumé
Dans un restaurant de Tel Aviv, une jeune femme se fait exploser au milieu de dizaines de clients. À l'hôpital, le docteur Amine, chirurgien israélien d'origine arabe, opère à la chaîne les survivants de l'attentat. Dans la nuit qui suit le carnage, on le rappelle d'urgence pour examiner le corps déchiqueté de la kamikaze. Le sol se dérobe alors sous ses pieds: il s'agit de sa propre femme. Comment admettre l'impossible, comprendre l'inimaginable, découvrir qu'on a partagé, des années durant, la vie et l'intimité d'une personne dont on ignorait l'essentiel? Pour savoir, il faut entrer dans la haine, le sang et le combat désespéré du peuple palestinien...

Recommandé par Olivier, le fils de Michelle ;) Une famille de grands lecteurs quoi !



Mon avis est là ! 

Partager cet article

Repost 0
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 18:49
Aubert-mort-bois-G.jpgRésumé
La vie d'Elise Andrioli a basculé lors d'un attentat à la voiture piégée qui l'a rendue tétraplégique, muette et aveugle. Au cours d'une promenade avec sa dame de compagnie, elle est abordée par une gamine de sept ans qui lui raconte l'histoire de trois garçonnets tués par "la Mort des bois", selon l'expression de la fillette. Vérité ou affabulation ? Elise devra se rendre à l'évidence lorsqu'un quatrième enfant sera retrouvé assassiné et qu'on attentera par deux fois à sa propre vie. Désormais, elle n'aura plus le choix et devra démasquer l'assassin avant qu'il ne soit trop tard. Un tour de force pour Elise, clouée sur son fauteuil, qui ne peut dire "oui" qu'en soulevant son index.

Livre conseillé par Michelle (vous permettez que je vous appelle par votre prénom, ici ?), qui a suivi les conseils de son fils Olivier, et qui a atterri ici ! Bienvenue :)

Partager cet article

Repost 0
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 09:00
9782253115540.jpgRésumé
Monsieur Linh est un vieil homme. Il a quitté son village dévasté par la guerre, n’emportant avec lui qu’une petite valise contenant quelques vêtements usagés, une photo jaunie, une poignée de terre de son pays. Dans ses bras, repose un nouveau-né. Les parents de l’enfant sont morts et Monsieur Linh a décidé de partir avec Sang Diû, sa petite fille. Après un long voyage en bateau, ils débarquent dans une ville froide et grise, avec des centaines de réfugiés.
Monsieur Linh a tout perdu. Il partage désormais un dortoir avec d’autres exilés qui se moquent de sa maladresse. Dans cette ville inconnue où les gens s’ignorent, il va pourtant se faire un ami, Monsieur Bark, un gros homme solitaire. Ils ne parlent pas la même langue, mais ils comprennent la musique des mots et la pudeur des gestes. Monsieur Linh est un cœur simple, brisé par les guerres et les deuils, qui ne vit plus que pour sa petite fille.

Mon avis
Je découvrais Ph. Claudel pour la 1ere fois. Je ne le regrette pas.  Une écriture rapide, fluide, poétique, émouvante, qui va droit à l'essentiel. Comme quoi, pas besoin de fioriture pour prendre au coeur ...
On y découvre Monsieur Linh, exilé, les difficultés d'un  immigré dans un pays inconnu, aux odeurs, aux sonorités inconnues. Une seule chose le retient à la vie : sa petite fille, seule survivante d'un bombardement. Il ne la quitte pas, s'en occupe avec des gestes maladroits, il apprend ...
Il rencontre un homme, qui, a lui même souffert. Sans parler le même langage, ils vont se comprendre, devenir amis. Une lumière dans le monde de Monsieur Linh. Ce monsieur Linh a une telle personnalité qu'on aurait qu'une seule envie si on le croisait en vrai, ça serait de le saluer à "asiatique, les deux mains jointes. Lui rendre hommage.
la fin ? Elle est  ... Et ... Bref, elle m'a laissé sans mot.

A lire, relire, encore et encore.

Partager cet article

Repost 0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 17:05
481363.jpgRésumé

Au centre du roman, une chaussure abandonnée sur un toit parisien. Tous les personnages du livre fréquentent le même immeuble, à proximité des rails de la gare du Nord. On rencontrera un enfant rêveur, un cambrioleur amoureux, trois malfrats déjantés, un unijambiste, un présentateur vedette de la télévision soudain foudroyé par l'évidence de sa propre médiocrité, un chien mélancolique, un immigré sans papiers, une vieille excentrique, un artiste (très) contemporain, un narrateur au bord du suicide... et une chaussure pleine de ressources romanesques.

Mon avis

Très bel exercice de style. J'ai énormément apprécié ce livre, ces nouvelles dont les seuls points communs sont une chaussure sur un toit et un immeuble. Elles se recoupent, on retrouve une allusion aux autres quasi dans toutes.
L'histoire qui m'a le plus touchée fut la 3ème : l'histoire d'un sans papier, vue par son amoureuse. ça déborde de sentiments ...
Tout le livre, chaque nouvelle à sa façon, déborde de sentiments.
M. Delecroix, je vous envie la gymnastique littéraire que vous venez de nous faire !

Partager cet article

Repost 0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 17:03
493822.jpgRésumé
Manhattan. Les ouvriers d'un chantier de démolition s'affairent parmi les gravats, lorsque le bulldozer se fige soudainement devant l'horreur du spectacle qui apparaît ; des ossements humains. L'enquête menée par Pendergast, du FBI, l'archéologue Nora Kelly et le journaliste William Smithback établit qu'il s'agit des restes de trente-six adolescents, victimes d'un tueur en série, le Dr Leng, ayant sévi à New York vers 1880. Les jours suivants, plusieurs meurtres sont commis selon le mode opératoire de Leng. Se peut-il que ce dingue soit toujours vivant ? Ou aurait-il fait des émules ?

Mon avis
J'ai découvert ce polar en errant dans une grande surface du livre. Un type demandait à une conseillère d'autres livres du même auteur, ayant adoré celui-ci. Curieuse comme je suis, je suis allée voir de quoi ça causait, logique quoi ;)
La 4eme de couverture m'a plu, un ptit polar, ça faisait longtemps tiens ...
Bon, il est vrai que je ne l'ai pas lu dans les meilleures conditions, juste après "la voleuse de livres", j'aurai dû me prendre un Oui-Oui à l'Elysée ;)
Bon, j'ai bien aimé quand même, le suspens monte tout le long du livre, un peu de surnaturel par moment, des raccourcis à d'autres.
Le coup de la recherche de l'éternité comme on recherche le saint Graal et qui commence  se retrouver dans pas mal de romans (ou alors j'ai lu pas mal de romans traitant de ce sujet, en peu de temps ?), perso, ça commence à me saouler un peu ...
J'ai aimé mais je n'ai pas été pressée de le finir, ni même, à contrario, voulu le faire trainer par pur plaisir.
Un livre détente.

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lus
commenter cet article
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 17:01
21q9Ok1STGL-copie-1.jpgRésumé
Quand la mort vous raconte une histoire, vous avez tout intérêt à l'écouter. Une histoire étrange et émouvante où il est question : d'une fillette ; des mots ; d'un accordéoniste ; d'Allemands fanatiques ; d'un boxeur juif ; de vols.

Mon avis
Un pur moment de bonheur, de tendresse, d'émotion, d'humour, de sarcasmes, d'ironie mais aussi de réflexion.
Perso quand la Mort me dit de l'écouter, j'obéis, faudrait pas la contrarier ;)
Ce qui m'a attirée, à la base, dans ce livre, c'est le titre ... Une voleuse de livres. Vu mon amour des livres, je ne pouvais rester indifférente ! Un seul frein, ce livre est le best seller 2007 et, en général, je suis rarement d'accord ;) Mais, je me suis plongée dans ce roman comme on plonge dans un bain moussant. Et parfois, on remet de l'eau chaude parce qu'on est glacé, glacé de ce que l'on lit, de ce que la Mort nous raconte.

C'est l'histoire d'une fillette, Liesel, de 10 ans que sa mère, communiste, laisse dans une famille à Munich, au début de la 2eme Guerre Mondiale. C'est l'histoire d'une fillette qui a vu son frère mourir lors de ce trajet pour Munich, dans un train. L'histoire d'une fillette qui croise la Mort pour la 1ere fois de sa vie. L'histoire d'une fillette qui ramasse un livre sans même savoir lire, qui est accueillie par une femme rustre, Rosa, mais au coeur d'or (bien caché), par un homme, Hans, accordéoniste, qui saura comment lui parler et qui surtout lui apprendra à lire dans un sous sol.
L'histoire d'une fillette qui a besoin d'apprivoiser les mots pour savoir les lire.  L'histoire aussi d'un Juif qui vient demander la tenue d'une promesse faite 20 ans plus tôt. L'histoire d'une rencontre entre cette fillette, ce juif, un garçon aux cheveux citron, une femme de maire et la Mort ...
L'histoire d'une série de vols de livres qui étayeront le début de l'adolescence de cette fillette.
La Mort nous raconte cette Histoire en nous donnant ses impressions, ses souffrances devant les actes des Hommes. Elle souffre de "récuperer" autant d'âmes, surtout en ces années 1942 et 43, la Solution Finale, le front russe ... Allemands, Français, Russes, Juifs .. tous identiques face à la Mort. Ce n'est pas morbide pour autant, la Mort a de l'humour ! Elle aime qu'on l'imagine avec une faux mais ne sort sa cape noire que lorsqu'il fait froid !  Elle n'aime pas qu'on l'imagine avec une tête de squelette par contre !
La Mort est présente, mais les mots aussi !  Les mots en eux-même, pour ce qu'ils sont, un assemblage de lettres. Le pouvoir des mots est si bien mis en avant, dans le roman en lui même mais aussi à travers les mots  de Liesel. On tourne autour des mots comme on tourne autour de la puissance de la musique jouée par Hans.
Je crois bien que c'est la 1ere fois que je lis quelque chose sur la 2eme Guerre Mondiale vue de l'intérieur, chez les Allemands. Bien sur, je me doutais de la souffrance de ceux-ci en sachant ce qui se passait (ou lorsqu'ils l'ont découvert) à quelques pas de chez eux. Markus Zusak met bien en évidence cette différence entre les Allemands fanatiques et les Allemands soumis, victimes au même titre que les Juifs qui traversaient leur ville.
La force de ce roman ... Il ne peut pas laisser indifférent. Certains critiques le mettent au même niveau (si tant est que l'on puisse parler de niveau) que le Journal d'Anne Franck, je suis d'accord avec eux.
J'ai du mal à quitter ce livre, je l'ai fait trainer, je luttais pour ne pas le reprendre alors que j'en crevais d'envie. Pas envie de le quitter !

Partager cet article

Repost 0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 16:59
images5.jpgRésumé
Voici les lettres adressées à Dieu par un enfant de dix ans. Elles ont été retrouvées par Mamie Rose, la dame rose qui vient lui rendre visite à l'hôpital pour enfants. Elles décrivent douze jours de la vie d'Oscar, douze jours cocasses et poétiques, douze jours pleins de personnages drôles et émouvants. Ces douze jours seront peut-être les douze derniers. Mais, grâce à Mamie Rose qui noue avec Oscar un très fort lien d'amour, ces douze jours deviendront légende.

Mon avis
Bouleversant !  Je l'ai lu en 45 mn, il est très court mais tellement prenant !
Oscar est en fin de vie, il a  10 ans et , sur les conseils de Mamie Rose, une bénévole qui vient le voir à l'hôpital, il écrit pendant 12 jours une lettre à Dieu. Il lui raconte ce qu'il fait de ses journées, ce qu'il ressent, le comportement des gens autour de lui qui change parce qu'ils savent qu'il va mourir, la douleur de ses parents, il lui raconte aussi mamie Rose, cette ancienne catcheuse si proche de lui et le secret entre eux deux : chaque jour = 10 ans de sa vie. Il vit tout pleinement du coup ! 
Schmitt a été très fort là, il nous introduit dans la tête d'un enfant de 10 ans, avec ses pensées et ses idéaux.
C'est plein de drôlerie, d'espièglerie  et d'espoir surtout ! Une vraie leçon de vie !

Ce livre a également été adapté au théâtre, avec Danielle Darrieux et plus récemment avec Anny Duperey.

Partager cet article

Repost 0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 16:55
469292.jpgRésumé
Six ans. Six ans déjà que Myron Bolitar, ex-champion de basket, ex-agent sportif, ex- détective de choc, n'a pas touché une arme à feu. Six ans qu'il s'est tenu loin des petites frappes et des gangsters de tout poil. Mais cette existence tranquille est sur le point de basculer… Myron Bolitar a fait une promesse. Celle d'être là pour Aimée, la fille d'une amie. N'importe où, n'importe quand. Quelques jours plus tard, la jeune fille disparaît. Myron est la dernière personne à l'avoir vue… Fugue ? Enlèvement ? Myron mène l'enquête, pour prouver son innocence, mais aussi parce qu'il a promis aux parents d'Aimée de retrouver leur fille. Et une promesse est une promesse…

Mon avis
Comme tous les Coben je l'ai lu très vite (merci Olivier du cadeau ;). On y retrouve Simon Bolivar et ses amis (et surtout Win) avec plaisir. ça se lit sans problème, on a du mal à le lacher avant la fin, comme tous les Coben quoi ;)

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lus
commenter cet article
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 16:53
466201.jpgRésumé
Dans une petite ville d'Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche. Celui-ci risque la peine de mort.

Mon avis
Ce livre est beau :) Je le mets dans la catégorie coup de oceur  !
L'auteur (dont c'est le seul roman) fait parler Scout, une enfant de 9 ans, qui raconte les années de sa vie entre 6 et 9 ans. Elle raconte, du coup, tout ce qu'elle vit, ce que son entourage vit, avec ses mots et comme elle le comprend. C'est plein d'humour, d'humanité, de tolérance. Surtout de tolérance ! 
Roman initiatique, il peut être lu à tous les âges. On y voit Scout et son frère Jem dans leurs rapports frères-sœurs, dans leur rapport à la société et le dur apprentissage de la vie ; la ségrégation, le racisme, la bigoterie, l'hypocrisie des adultes, beaucoup de choses pour une enfant entre 6 et 9 ans !
J'ai eu du mal à le refermer, à laisser Scout, Jem, Atticus, Dill, Calpurnia et même la Tante Alexandra ! Et Boo, personnage fil directeur par son absence ...

Ecrit dans les années 60, Prix Pulitzer en 1961, il fut et est encore un best-seller.

Partager cet article

Repost 0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 16:51
452136.jpgRésumé
Une autre lettre de Loïc. Elles sont rares. Quelques phrases griffonnées sur un papier. Il va bien. Il n'a pas pardonné. Il ne rentrera pas. Il l'aime. Rien d'autre. Rien sur son départ précipité. Deux ans déjà qu'il est parti. Peu après que Claire a obtenu son bac. A son retour de vacances, il n'était plus là. Son frère avait disparu, sans raison. Sans un mot d'explication. Claire croit du bout des lèvres à une dispute entre Loïc et son père. Demain, elle quittera
son poste de caissière au supermarché et se rendra à Portbail. C'est de là-bas que la lettre a été postée. Claire dispose d'une semaine de congé pour retrouver Loïc. Lui parler. Comprendre.

Mon avis
Coup de coeur !!! Lu en 1 journée (entre deux stations de métro et des actes de présence au bureau ;)
L'écriture est fluide, on ressent tellement les sentiments de Claire, le fait qu'elle soit paumée sans son frère, la douleur des parents, leur pudeur, la fracture sociale et culturelle entre la caissière de Shopi et les autres ...
On ne peut qu'aimer !!!
(et je ne sais pas si je verrais le film de peur d'être déçue par la vision de Phlippe Lioret)

Partager cet article

Repost 0

Menu


Fourre-tout 

  Semblerait que mon fan-club (aheum :D) ronchonne de mon peu de publications ces derniers temps... Je vais tenter de remédier à ça et d'être plus rigoureuse ! (j'ai bien dit "tenter" hein :D)

 

Légére modernisation du blog ! Je vous annonce la naissance d'une page facebook indépendante de ma page perso. Vous y retrouverez, outre les articles ici-présents (et à venir), des avis rapides sur des lectures qui ne feront certainement pas l'objet d'articles ici, des joies ou tristesses livresques.

Retrouvez-moi ! facebook.jpg 

 

PS : Je suis assez longue à répondre à vos comms. Pardon. Mais, ils me font chaud au coeur et je vous remercie de m'en laisser !

Pour me joindre : leslecturesdeRoudoudou(at)gmail.com
Fond d'écran trouvé chez Vladstudio

Rechercher

Lecture en cours !

 

Plein de choses...  Comme toujours :)

Archives

J'en suis membre !

Optimisé pour :

Mes livres sur Babelio.com


Ma Page sur Hellocotonhttp://www.wikio.fr