1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 17:06

 

mariee-au-kgb.jpg

Quatrième de couverture

 

Près de vingt ans après la fin de l'Union soviétique, il reste encore des dissidents. Condamnée à mort en 1983 pour "haute trahison d'État", Renata Lesnik en est le vivant exemple.
Ses crimes ? Être passée à l'Ouest en bernant le KGB et avoir révélé dans Ici Moscou, son premier livre, le vrai visage du régime.
Avec Mariée au KGB, en femme libre, elle nous livre enfin ses Mémoires et dévoile un pan largement méconnu de l'Histoire récente.
Avec sa verve sans égale, son humour ravageur - sans idéologie ni pathos - elle évoque sa résistance au sein d'un système totalitaire et son quotidien à travers une URSS digne de Kafka.
Passionnant thriller politique, la vie de Renata - toujours sur le fil du rasoir - prend littéralement le lecteur aux tripes.
Intransigeante, courageuse et authentique, elle s'est affirmée comme l'un des plus brillants experts de la Russie post-soviétique, sans jamais accepter le compromis.
Toujours traquée, cette réfugiée politique en France est devenue, aux yeux de certains, un témoin gênant.
Qui a peur de la Vérité ? Qui a peur de Renata Lesnik ?

 

Mon avis

 

J'ai lu cette autobiographie dans le cadre de l'opération Masse Critique mise en place par Babelio.

Je ne suis pas adepte des autobiographies, j'ai toujours trouvé que cela manquait d'objectivité et j'avais toujours ce sentiment, en en lisant, que sans l'auteur, rien n'existerait !

Ici, ce ne fut pas le cas. A la rigueur, ce fut l'inverse. Renata m'a semblée, par moment, bien naïve .. On la suit de son enfance à sa fuite de l'Urss, sa relation avec les hommes, surtout un, un KGBiste assez bien placé mais elle a l'air d'ignorer le pouvoir de cet homme et surtout l'emprise qu'il a sur elle. Du moins, au début de leur vie commune. Au fur et à mesure, elle apprendra à jouer double jeu, à berner le KGB en leur faisant croire qu'elle était leur plus fidèle espionne, sous sa couverture d'interprète.

 

 

Ce fut une lecture agréable et en tournant la page finale, j'ai eu l'envie de découvrir plus de choses sur Renata.

 

Je remercie Babelio (et surtout Pierre pour sa patience !) et les éditions Ginko pour cette lecture.

 

 

Critiques et infos sur Babelio.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Menu


Fourre-tout 

  Semblerait que mon fan-club (aheum :D) ronchonne de mon peu de publications ces derniers temps... Je vais tenter de remédier à ça et d'être plus rigoureuse ! (j'ai bien dit "tenter" hein :D)

 

Légére modernisation du blog ! Je vous annonce la naissance d'une page facebook indépendante de ma page perso. Vous y retrouverez, outre les articles ici-présents (et à venir), des avis rapides sur des lectures qui ne feront certainement pas l'objet d'articles ici, des joies ou tristesses livresques.

Retrouvez-moi ! facebook.jpg 

 

PS : Je suis assez longue à répondre à vos comms. Pardon. Mais, ils me font chaud au coeur et je vous remercie de m'en laisser !

Pour me joindre : leslecturesdeRoudoudou(at)gmail.com
Fond d'écran trouvé chez Vladstudio

Rechercher

Lecture en cours !

 

Plein de choses...  Comme toujours :)

Archives

J'en suis membre !

Optimisé pour :

Mes livres sur Babelio.com


Ma Page sur Hellocotonhttp://www.wikio.fr