15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 17:57

le-fils.png

Quatrième de couverture

On peut vivre avec ça. Ça, la mort d'un enfant.

Orphelin de son fils, Michel Rostain lui prête sa voix. Il dit la douleur d'en haut, la mémoire en face. L'avant et l'après. L'énigme avec pudeur.

La vie continue.

Les mots restent.

 

Mon avis

Un court témoignage sur la perte de son enfant, écrit avec pudeur et humour aussi. Michel Rostain fait parler son fils décédé, nous narre le regard potentiel qu'il pourrait avoir sur la douleur de ses parents et ce qu'il en dirait et ce qu'il pourrait dire sur sa mort.
Un très beau récit émouvant qui mérite largement le prix goncourt qu'il a reçu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Heide 16/04/2012 13:30


Je l'ai lu et je dois dire que ce livre m'a bouleversée... Je rédigerai un article sur mon blog, très prochainement.

Menu


Fourre-tout 

  Semblerait que mon fan-club (aheum :D) ronchonne de mon peu de publications ces derniers temps... Je vais tenter de remédier à ça et d'être plus rigoureuse ! (j'ai bien dit "tenter" hein :D)

 

Légére modernisation du blog ! Je vous annonce la naissance d'une page facebook indépendante de ma page perso. Vous y retrouverez, outre les articles ici-présents (et à venir), des avis rapides sur des lectures qui ne feront certainement pas l'objet d'articles ici, des joies ou tristesses livresques.

Retrouvez-moi ! facebook.jpg 

 

PS : Je suis assez longue à répondre à vos comms. Pardon. Mais, ils me font chaud au coeur et je vous remercie de m'en laisser !

Pour me joindre : leslecturesdeRoudoudou(at)gmail.com
Fond d'écran trouvé chez Vladstudio

Rechercher

Lecture en cours !

 

Plein de choses...  Comme toujours :)

Archives

J'en suis membre !

Optimisé pour :

Mes livres sur Babelio.com


Ma Page sur Hellocotonhttp://www.wikio.fr