15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 11:51

la-vie-contrariee-de-Louise.jpg

Quatrième de couverture

Lorsque James Nicholson apprend l'existence d'une grand-mère qui vit en France, au Chambon-sur-Lignon, il est trop tard. Comme seul testament, Louise laisse à son petit-fils venu des Etats-Unis un cahier rouge, journal intime de sa jeunesse. Au fil des pages lues par Nina, serveuse dans le petit hôtel où il séjourne, l'Américain découvre que le village protégea des milliers de réfugiés sous l'Occupation. Pourtant, même les plus belles histoires recèlent leur part d'ombre et de mystère. De la liaison de Louise avec Franz jusqu'au terrible secret des enfants cachés, James plonge dans un passé familial mi la barbarie bouscule l'innocence et l'amour. Nul ne peut tout â fait se soustraire â son destin, mais il appartiendra à Nina, la lectrice, de décider si toute vérité est, ou non, bonne â dire.

Mon avis

Surprenant, particulier tels sont les adjectifs qui me viennent quand je veux parler de ce roman.
Il m'a fallu passer les premières pages et accepter le style de Corinne Royer qui m'a quelque peu déstabilisée. J'ai eu le sentiment que l'auteur sortait de son cours d'écriture et que le prof lui avait dit de faire des phrases ampoulées, longues au lieu d'aller direct à l'essentiel. Puis peu à peu, je me suis prise au jeu et j'ai accepté ce style qui se révèle poétique, parlant.
James Nicholson (oui, fallait oser ...) débarque, du fin fond de son Texas, à Chambon-sur-Lignon pour y rencontrer sa grand-mère paternelle dont il vient de découvrir l'existence. malheureusement, il arrive quelques heures trop tard, celle-ci vient de décéder. il trouve, dans ses affaires, un cahier rouge qui lui semble être une sorte de journal intime. il n'ose le lire et entrer dans l'intimité de cette femme qu'il ne connaissait pas mais dont il aurait tant voulu en savoir plus. Il demande alors à Nina, la serveuse du restaurant où il a pris ses aises, de lui lire à haute voix à raison de 10 pages par soir. Et l'on découvre le passé de Louise durant la 2eme guerre mondiale parsemé d'Ogres, de Petits Poucets, de résistance, d'amour...
Parallèlement, l'auteur nous fait suivre la nouvelle génération du village. Nina, son amoureux Pierre, légèrement attardé, Antoine et ses blessures, Grelou, le serveur du café-restaurant et ses amours.
Mais ce qui fait la force de ce roman est le fond historique. Chambon-sur-Lignon fut le seul village de France à avoir reçu la distinction de "Justes parmi les Nations", reconnaissance octroyée aux personnes (et ici, à tous les habitants d'un village) ayant sauvé des Juifs de l'Holocauste et c'est aussi cette histoire que Corinne Royer nous raconte.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Menu


Fourre-tout 

  Semblerait que mon fan-club (aheum :D) ronchonne de mon peu de publications ces derniers temps... Je vais tenter de remédier à ça et d'être plus rigoureuse ! (j'ai bien dit "tenter" hein :D)

 

Légére modernisation du blog ! Je vous annonce la naissance d'une page facebook indépendante de ma page perso. Vous y retrouverez, outre les articles ici-présents (et à venir), des avis rapides sur des lectures qui ne feront certainement pas l'objet d'articles ici, des joies ou tristesses livresques.

Retrouvez-moi ! facebook.jpg 

 

PS : Je suis assez longue à répondre à vos comms. Pardon. Mais, ils me font chaud au coeur et je vous remercie de m'en laisser !

Pour me joindre : leslecturesdeRoudoudou(at)gmail.com
Fond d'écran trouvé chez Vladstudio

Rechercher

Lecture en cours !

 

Plein de choses...  Comme toujours :)

Archives

J'en suis membre !

Optimisé pour :

Mes livres sur Babelio.com


Ma Page sur Hellocotonhttp://www.wikio.fr