1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 15:10

singuliere-tristesse.jpgQuatrième de couverture

Le jour de ses neuf ans, Rose Edelstein mord avec délice dans le gâteau au citron préparé pour l'occasion. S'ensuit une incroyable révélation : elle ressent précisément l'émotion éprouvée par sa mère, alors qu'elle assemblait les couches de génoise et de crème. Sous la douceur la plus exquise, Rose perçoit le désespoir. Ce bouleversement va entraîner la petite fille dans une enquête sur sa famille. Car, chez les Edelstein, tous disposent d'un pouvoir embarrassant : odorat surpuissant ou capacité de se fondre dans le décor au point de disparaître. Pour ces superhéros du quotidien, ce don est un fardeau. Chacun pense être affligé d'un mal unique, d'un pouvoir qu'il faut passer sous silence. Comment vivre lorsque les petits arrangements avec la vérité sont impossibles ? Comment supporter le monde lorsque la moindre bouchée provoque un séisme intérieur ?

 

Mon avis 

Quand Rose découvre qu'elle perçoit les émotions des gens qui préparent les plats qu'elle mange, c'est le début d'un calvaire pour elle. On pourrait s'attendre à ce qu'elle se serve de ce don pour faire le bien, la super héroïne qui fait le bien autour d'elle, qui nous fait chouiner, un livre pétri de bons sentiments etc. Eh bien, non ! Aimée Bender nous montre que tout don, talent peut être difficile à vivre. Elle nous fait plonger dans cette famille particulière : la mère touche à tout mais touche à rien, un peu post soixante-huitarde ; le père qui se rassure en faisant des listes ; un frère très intelligent mais coupé du monde, son seul ami étant un génie et Rose qui subit son don et qui ne mange dorénavant que des produits industriels (mais même comme ça, elle est capable de dire la provenance de la viande, des oeufs, du beurre, etc.). Des rapports père-fille quasi inexistants, le chouchou de la mère est le fils ... 

Comment qualifier ce roman ? je dirais qu'il est particulier, étrange mais prenant, émouvant, à part, fantastique mais pas dans le sens génial mais dans le sens qui fait appel à la fantaisie, l'imagination.

Un livre qui ne laisse pas indifférent en tout cas :)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Menu


Fourre-tout 

  Semblerait que mon fan-club (aheum :D) ronchonne de mon peu de publications ces derniers temps... Je vais tenter de remédier à ça et d'être plus rigoureuse ! (j'ai bien dit "tenter" hein :D)

 

Légére modernisation du blog ! Je vous annonce la naissance d'une page facebook indépendante de ma page perso. Vous y retrouverez, outre les articles ici-présents (et à venir), des avis rapides sur des lectures qui ne feront certainement pas l'objet d'articles ici, des joies ou tristesses livresques.

Retrouvez-moi ! facebook.jpg 

 

PS : Je suis assez longue à répondre à vos comms. Pardon. Mais, ils me font chaud au coeur et je vous remercie de m'en laisser !

Pour me joindre : leslecturesdeRoudoudou(at)gmail.com
Fond d'écran trouvé chez Vladstudio

Rechercher

Lecture en cours !

 

Plein de choses...  Comme toujours :)

Archives

J'en suis membre !

Optimisé pour :

Mes livres sur Babelio.com


Ma Page sur Hellocotonhttp://www.wikio.fr