29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 11:31

Eh oui, tout ça !! Du bon, du moins bon, du plaisant, du mitigé, du bof bof !

 

Purge par Sofi Oksanen

 

purge

Quatrième de couverture

 

En 1992, l’union soviétique s’effondre et la population estonienne fête le départ des Russes. Mais la vieille Aliide, elle, redoute les pillages et vit terrée dans sa maison, au fin fond des campagnes. 
Ainsi, lorsqu’elle trouve Zara dans son jardin, une jeune femme qui semble en grande détresse, elle hésite à lui ouvrir sa porte. Ces deux femmes vont faire connaissance, et un lourd secret de famille va se révéler, en lien avec le passé de l’occupation soviétique et l’amour qu’Aliide a ressenti pour Hans, un résistant. La vieille dame va alors décider de protéger Zara jusqu’au bout, quel qu’en soit le prix.

 

Mon avis

 

Mitigé... J'ai aimé le style, j'ai aimé l'histoire, j'ai aimé les flash-back entre les années 1990 et la moitié du XXeme siècle mais j'arrive pas à faire de ce livre un coup de coeur. Je ne sais pourquoi ... Il n'est pas dérangeant pourtant ... quoique ? Un huis-clos noir, sans peu d'espoir, avec des sentiments exacerbés.

 

Lisez-le et dites-moi ce que vous en pensez ?

 

 

 

Spirales par Tatiana de Rosnay

 

Spirales.jpg

Quatrième de couverture

 

Helène est une femme à la vie lisse, sans histoire. Un jour, sur un coup de tête, elle qui n'a jamais connu la moindre aventure trompe son mari avec un inconnu. L'adultère vire au cauchemar quand, au lit, l'amant sans nom meurt d'une crise cardiaque. Hélène s'enfuit, décidée à ne jamais rien dire, et surtout à tout oublier. Mais, affolée, elle laisse dans la chambre de l'inconnu son sac à main. Et avec lui, tous ses papiers... Happée par une spirale infernale, Hélène ira très loin pour sauver les apparences. Jusqu'où ?

 

Mon avis

 

Y'a pas, j'aime le style Tatiana de de Rosnay ... On ressort toujours de ses romans, avec des questions plein la tête et celui-ci n'échappe à la règle !

On y suit Hélène, femme insipide, invisible aux yeux de tous et surtout de ses proches. Toujours là pour les autres mais qui est là pour elle ? Sa solitude est fracassante tellement elle est grande. Et, un jour, un dérapage qui part en vrille (en spirale ? désolée, c'était facile ;)) et là c'est l'engrenage et pour le lecteurs, le début des questions "j'aurai fait quoi à sa place ?". une tension qui monte lentement mais sûrement ... Impossible de lâcher ce court roman jusqu'à la fin qui m'a laissée toute bête !

Si certain(e)s d'entre vous l'ont lu, j'aurai voulu avoir votre avis sur cette fin !!

 

 

Absolument dé-bor-dée ou le paradoxe du fonctionnaire par Zoé Shepard

 

Absolument-debordee.jpg

Quatrième de couverture

 

« Les premières semaines, j'ai cherché les caméras.
C'était forcément une plaisanterie.
Six mois après avoir été embauchée à la mairie, j'ai accepté la triste réalité : je suis un petit rouage d'un univers absurde.
Un monde où ceux qui en font le moins se déclarent « dé-bor-dés ! » Où les 35 heures se font... en un mois.
Je passe mes trois heures de travail hebdomadaire à pipeauter des notes administratives, bidouiller de vagues rapports, jouer les GO pour délégations étrangères et hocher la tête en réunion.
L'essentiel est de réussir à gaspiller son temps en prenant un air important, à lécher les bottes des dirigeants pour glaner quelques informations et à jouer les fidèles vassaux des élus tout puissants... »

 

Mon avis

 

Je me suis éclatée à la lecture de cet essai. J'ai éclaté de rire à moultes reprises tellement c'est énorme ! Mais, ayant travaillé dans la Fonction publique, je peux confirmer que c'est si vrai ! Même si tout cela peut se transposer dans le privé ! Des planqués, des incompétents, on en trouve partout ...

Un très bon moment de lecture ! Seul point négatif : le côté immodeste de Zoé (alias Aurélie), un peu pédante et sans elle, ça tournerait encore moins ! (si si c'est possible ;))

Ce  qui est dommage est que tout ceci lui retombe sur le coin de la figure : exclusion pendant  10 mois sans salaire dont 6 mois avec sursis. Décidément, la Fonction publique n'a pas d'humour ! 

 

En tout cas, je vous conseille la lecture de ce pamphlet !

 

 

Petits meurtres entre camarades par David Revault d'Allonnes

 

petits-meurtres-entre-camarades.jpg

Quatrième de couverture

 

Entre Dominique Strauss-Kahn, Martine Aubry et Ségolène Royal, la lutte pour l'investiture socialiste à la présidentielle de 2012 s'annonce intense, et âpre. À deux ans de l'échéance, elle a déjà commencé, et agite, depuis des mois, les coulisses du PS. Même si l'heure de la candidature officielle n'est pas encore venue, aucune de ces trois personnalités qui représentent actuellement les plus sérieux des prétendants n'a l'intention de renoncer. Depuis les dessous du congrès de Reims, en novembre 2009, jusqu'à la préparation des primaires socialistes, qui auront lieu à l'automne 2011, Un fauteuil pour trois relate comment les trois poids lourds du premier parti d'opposition affûtent leurs armes, et leurs arguments.
Grandes stratégies et petits coups fourrés, états d'âme et coups de déprime, dîners secrets et rendez-vous discrets... Comment Martine Aubry a-t-elle réellement fait main basse sur le PS ? Comment, après s'être installée dans la douleur aux commandes du Parti, a-t-elle survécu à une première année abominable à tous points de vue pour s'installer dans la peau d'une candidate ? Comment Ségolène Royal a-t-elle surmonté sa défaite du congrès, et la cruelle déception qui s'en est suivie, pour rebondir vers la suite des opérations ? Pourquoi tous ceux qui l'avaient soutenue en 2007 l'ont-ils abandonnée ? A-t-elle encore ses chances ? Que fait Dominique Strauss-Kahn, exilé au Fonds monétaire international et éloigné des affaires de la rue de Solférino, pour rester dans la course ? Quelle sera sa stratégie pour revenir ? L'alliance entre ce dernier et Martine Aubry, contractée pour barrer la route à Royal, tiendra-t-elle ? Autant de questions auxquelles Un fauteuil pour trois apporte des réponses précises et circonstanciées.

 

Mon avis

 

euh j'ai lu difficilement le premier chapitre, j'ai tenté le suivant mais j'ai abandonné, je m'endormais dessus. Trop complexe pour moi qui lis surtout des romans ? le cerveau pas encore au point pour lire des essais politiques ? allez savoir :D

 

 

L'homme qui voulait être heureux par Laurent Gounelle

 

l-homme-qui-voulait-etre-heureux.jpg Quatrième de couverture

 

Imaginez... Vous êtes en vacances à Bali et peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où... Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas... heureux. Porteur d'une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L'éclairage très particulier qu'il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l'aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d'une existence à la hauteur de vos rêves.

 

Mon avis

 

Je comprends mal l'engouement pour ce livre. Je me suis ennuyée, c'est bourré de poncifs. Coelho a déjà fait "l'Alchimiste" sur le même thème : faire son propre bonheur, améliorer sa vie, avoir confiance en soi et de loin, je préfère Coelho qui est beaucoup mieux écrit.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lus
commenter cet article

commentaires

caro 29/09/2010 15:19



Ahhh enfin quelqu'un qui a lu le phénomène de la rentrée, Purge de la pseudo gothico-lesbo-bout de ficello dans les cheveux écrivaine finlandaise! Des semaines que je prépare mes acquisitions et
que je vois sa tête partout, tête qui a le mérite de fixer l'attention c'est le moins que l'on puisse dire. En bref, dès que je l'ai, je le lis et je te dis ce que j'en pense.


Pour ce qui est du reste, pas d'actualité pour moi, sauf Absolument débordée (parasite de la FP oblige) qui me fait de l'oeil...


Au plaisir de te lire! (et au fait ce CDI? champagne!)



Menu


Fourre-tout 

  Semblerait que mon fan-club (aheum :D) ronchonne de mon peu de publications ces derniers temps... Je vais tenter de remédier à ça et d'être plus rigoureuse ! (j'ai bien dit "tenter" hein :D)

 

Légére modernisation du blog ! Je vous annonce la naissance d'une page facebook indépendante de ma page perso. Vous y retrouverez, outre les articles ici-présents (et à venir), des avis rapides sur des lectures qui ne feront certainement pas l'objet d'articles ici, des joies ou tristesses livresques.

Retrouvez-moi ! facebook.jpg 

 

PS : Je suis assez longue à répondre à vos comms. Pardon. Mais, ils me font chaud au coeur et je vous remercie de m'en laisser !

Pour me joindre : leslecturesdeRoudoudou(at)gmail.com
Fond d'écran trouvé chez Vladstudio

Rechercher

Lecture en cours !

 

Plein de choses...  Comme toujours :)

Archives

J'en suis membre !

Optimisé pour :

Mes livres sur Babelio.com


Ma Page sur Hellocotonhttp://www.wikio.fr