25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 12:24
Résumé

Jamil, rescapé d’un voyage clandestin dans le train d’atterrissage d’un Airbus, rencontre Léandra, aide-soignante dans une maison de retraite, qui élève seule son enfant. Jamil ne parle pas, ne révèle rien de son passé. Moniteur de parapente, il vit dans les airs et y entraîne Léandra.
Un monde s’ouvre, vertigineux, lorsque Jamil est accusé de meurtre. Quel secret cache cet ange mutique ?


Mon avis

En refermant ce livre, le premier mot qui m'est venu à l'esprit fut "bizarre". Je n'arrive pas à savoir si ce roman m'a plu ou non. Il m'a dérangée, ça c'est sur !
Le premier chapitre est fort : un article de journal racontant l'histoire d'un vol entre Brazzaville et Paris. Un passager clandestin s'est glissé dans le train d'atterrissage. Le commandant, averti au bout d'une heure quarante de vol, décida de continuer son vol. Le passager fut retrouvé mort congelé, à son arrivée à Paris. Cet article m'a profondément choquée, surtout la réaction du commandant de bord.
Nous tournons la page et nous nous retrouvons dans le Vercors avec Léandra, aide-soignante, paumée et sa fille, Alice. Un parapente passe au-dessus d'elles et de fil en aiguille, une histoire se fait entre Léandra et le pilote. Celui-ci, Jamil, a du mal à se livrer, on ne sait quasiment rien de lui (par contre, on devient presque imbattable sur le parapente...).
Beaucoup de choses se passent, beaucoup de nons-dits aussi, surtout. Beaucoup de souffrances.
Le lien avec le début du livre ? Jamil est un des rares passagers clandestins à avoir survécu à un voyage dans un train d'atterrissage.
Je suis mitigée. L'histoire de Léandra ne m'a pas touchée, celle de Jamil non plus, c'est effleuré, c'est bizarrement raconté, je ne trouve pas les mots pour en parler, je suis peut être trop conventionnelle pour ce style d'écriture :)
Ce qui m'a touchée, c'est surtout l'histoire de ces jeunes passagers qui risquent leurs vies pour la liberté, pour l'accès à toutes ces choses qui nous semblent tellement normales à nous, occidentaux.

Yves Bichet a aussi écrit : La part animale ; La papesse Jeanne ; Le papelet ; Chair ; La femme-Dieu.


Merci à Thomas du site Livre de poche pour cette lecture.

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lus
commenter cet article

commentaires

Theoma 03/10/2009 02:31


J'ai été attirée par la couv et je l'ai reposé. A te lire, je ne regrette pas.


Anne 04/10/2009 13:22


J'ai toujours une légére culpabilité quand l'un(e) d'entre vous me dit ne pas regretter de lire un livre suite à mon avis mdr ! Je me dis qu'on a tous des goûts différents (et heureusemnt !) et que
le livre que j'ai pas ou peu aimé peut plaire à d'autres !
bisous !


Menu


Fourre-tout 

  Semblerait que mon fan-club (aheum :D) ronchonne de mon peu de publications ces derniers temps... Je vais tenter de remédier à ça et d'être plus rigoureuse ! (j'ai bien dit "tenter" hein :D)

 

Légére modernisation du blog ! Je vous annonce la naissance d'une page facebook indépendante de ma page perso. Vous y retrouverez, outre les articles ici-présents (et à venir), des avis rapides sur des lectures qui ne feront certainement pas l'objet d'articles ici, des joies ou tristesses livresques.

Retrouvez-moi ! facebook.jpg 

 

PS : Je suis assez longue à répondre à vos comms. Pardon. Mais, ils me font chaud au coeur et je vous remercie de m'en laisser !

Pour me joindre : leslecturesdeRoudoudou(at)gmail.com
Fond d'écran trouvé chez Vladstudio

Rechercher

Lecture en cours !

 

Plein de choses...  Comme toujours :)

Archives

J'en suis membre !

Optimisé pour :

Mes livres sur Babelio.com


Ma Page sur Hellocotonhttp://www.wikio.fr