7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 09:52
Quatrième de couverture


Alabama, 1918. Quand Zelda, " Belle du Sud ", rencontre le lieutenant Scott Fitzgerald, sa vie prend un tournant décisif. Lui s'est juré de devenir écrivain : le succès retentissant de son premier roman lui donne raison. Le couple devient la coqueluche du Tout - New York. Mais Scott et Zelda ne sont encore que des enfants : propulsés dans le feu de la vie mondaine, ils ne tardent pas à se brûler les ailes... Gilles Leroy s'est glissé dans la peau de Zelda, au plus près de ses joies et de ses peines. Pour peindre avec une sensibilité rare le destin de celle qui, cannibalisée par son mari écrivain, dut lutter corps et âme pour exister..

Mon avis

Tout au long de ce roman, je me suis demandée "où est la part de fiction et où est la réalité ?", cela montre, à mon  humble avis, le tour de force que vient de réaliser l'auteur : se mettre dans la peau de Zelda et surtout dans sa tête. Nous allons suivre Zelda tout au long de sa vie, de sa vie d'enfant gâtée en Alabama  aux rues de New-York. Fille du juge, elle profite de ce statut pour multiplier les scandales avec un de ses amies. Jusqu'au jour où elle rencontre Fitzgerald qui n'a qu'un rêve : devenir écrivain.
Elle le suit, l'épouse, il devient célèbre rapidement grâce à un premier roman, ils mènent grande vie. mais rapidement, le couple explose. l'inspiration quitte Fitz qui n'hésite pas à s'approprier les écrits de sa femme. Elle tombe amoureuse d'un autre, Fitzgerald s'éloigne, mais veut la garder pour elle, sous sa coupe. Commence un rapport de force entre les deux. Guerre qui aura raison de la santé mentale de Zelda qui multipliera les séjours en hôpitaux psychiatriques, incomprise de tous. Son mari ne se remettra jamais en question l'accusant, elle, de tous les maux.

Seul point négatif de ce roman : les balades temporelles. Dans un même paragraphe, on peut passer de 1918 à 1940, revenir à 1926 et ainsi de suite. j'avoue avoir été perdue par moment !

En général, je suis réfractaire à la lecture des prix  littéraires qui ne sont pas, pour moi, des gages,de bons livres. Ici, ma première impression  à la fin de cette lecture fut que le Goncourt me semblait mérité.

Gilles Leroy a aussi écrit : Grandir ; Champecrets ; les maitres du monde ; Les jardins publics ; machines à sous  ; Soleil noir ; Eddy Wiggins : Le noir et le blanc ; Madame X ; Maman est morte.

Et toutes celles et ceux qui l'ont lu sont sur Blog of Book.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

george 13/09/2009 11:19

je n'ai pas beaucoup aimé ce roman sauf peut-être les dernières pages, j'ai trouvé cela impersonnel, je ne parvenais pas à être touchée... dommage !

Theoma 12/09/2009 00:35

Le Goncourt et moi ne sommes pas en très bon termes mais je peux faire une exception.

Anne 14/09/2009 10:56


Comme je le disais plus tôt, il est pas très épais :) ça se lit vite (peut être trop vite pour un prix littéraire ? ;)


Jules 09/09/2009 02:45

Je n'ai pas accroché, tu peux lire ma critique ici:http://booki-net.blogspot.com/2008/06/alabama-song-gilles-leroy.html

Anne 14/09/2009 10:56


Je viens de lire ta critique :) On sent que tu es déçue d'avoir été déçue et de ne pas y avoir trouvé ce que tu souhaitais:)


Edelwe 08/09/2009 17:48

J'ai envie de le lire depuis très longtemps.

Anne 14/09/2009 10:53


il se lit d'une traite :) petit format qui se glisse dans le sac et hop ;)


Leiloona 08/09/2009 11:05

Il est dans ma PAL : j'espère ne pas regretter cet achat ... car tout comme toi, les prix littéraires me font fuir.

Anne 14/09/2009 10:51


je pense que tu devrais aimer :)


Menu


Fourre-tout 

  Semblerait que mon fan-club (aheum :D) ronchonne de mon peu de publications ces derniers temps... Je vais tenter de remédier à ça et d'être plus rigoureuse ! (j'ai bien dit "tenter" hein :D)

 

Légére modernisation du blog ! Je vous annonce la naissance d'une page facebook indépendante de ma page perso. Vous y retrouverez, outre les articles ici-présents (et à venir), des avis rapides sur des lectures qui ne feront certainement pas l'objet d'articles ici, des joies ou tristesses livresques.

Retrouvez-moi ! facebook.jpg 

 

PS : Je suis assez longue à répondre à vos comms. Pardon. Mais, ils me font chaud au coeur et je vous remercie de m'en laisser !

Pour me joindre : leslecturesdeRoudoudou(at)gmail.com
Fond d'écran trouvé chez Vladstudio

Rechercher

Lecture en cours !

 

Plein de choses...  Comme toujours :)

Archives

J'en suis membre !

Optimisé pour :

Mes livres sur Babelio.com


Ma Page sur Hellocotonhttp://www.wikio.fr