16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 18:32
Quatrième de couverture

" Il ne faut pas faire ce que je fais quand mon institutrice inscrit sur le tableau : racontez une soirée d'automne. Il ne faut pas écrire : La nuit qui tombe à cinq heures. Le bruit de la Cocotte-minute, le bruit du mixer, la chaise vide de ma sœur, la louche pour servir la soupe, le lait que mon demi-frère verse dans la soupe pour la refroidir, le silence autour de la table. Il ne faut pas écrire : Celle qui n'est pas ma mère assise en face de moi. Le début de fou rire qui nous envahit, mon demi-frère et moi, et notre détresse qui grandit en même temps que le jour diminue. Il ne faut pas confondre l'énoncé des rédactions avec de vraies questions. Je dois inventer un monde spécialement pour le raconter à mon institutrice. J'apprends qu'on ne peut pas tout dire. " (source)


Mon avis

j'ai beaucoup aimé ce livre. On y suit une fillette du primaire au lycée. On la découvre quand elle apprend à lire et à écrire, elle découvre la vie au fur et à mesure, on la voit mûrir et découvrir le monde des adultes et surtout découvrir comment on peut duper les adultes, elle découvre le racisme, la violence, les non-dits. On découvre qu'elle s'appelle Nadia, qu'elle vient d'Algérie, qu'elle vit en cité au lendemain de la guerre d'Algérie, que cette guerre n'est pas étudiée à l'école, que la femme qui l'élève n'est pas sa vraie mère, que son père fait ce qu'il peut, que sa soeur a peur de tout, que son demi-frère est un peu le chou-chou. On apprend surtout qu'elle a des blessures qu'elle cache derrière une scolarité sans reproche, des coupes gagnées à la gym. Une enfant modèle mais blessée.
J'ai aimé le style de l'auteur, 3 chapitres mais remplis de petits paragraphes sur tout ce que Nadia apprend. On peut passer d'une poésie de Prévert à sa vie en cité, on saute du coq à l'âne mais c'est ce qui fait le charme de ce roman.
Beaucoup de pudeur, de tendresse et d'émotion.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Constance 36 22/02/2009 10:49

Ca a l'air d'être une vraie réussite, pourtant c'est difficile de faire parler les enfants... Zou, je note.

Anne 22/02/2009 19:07


C'est le 2eme livre que je lis de Brigitte Giraud et jusqu'ici, que du bonheur ! n'hésite pas !


Menu


Fourre-tout 

  Semblerait que mon fan-club (aheum :D) ronchonne de mon peu de publications ces derniers temps... Je vais tenter de remédier à ça et d'être plus rigoureuse ! (j'ai bien dit "tenter" hein :D)

 

Légére modernisation du blog ! Je vous annonce la naissance d'une page facebook indépendante de ma page perso. Vous y retrouverez, outre les articles ici-présents (et à venir), des avis rapides sur des lectures qui ne feront certainement pas l'objet d'articles ici, des joies ou tristesses livresques.

Retrouvez-moi ! facebook.jpg 

 

PS : Je suis assez longue à répondre à vos comms. Pardon. Mais, ils me font chaud au coeur et je vous remercie de m'en laisser !

Pour me joindre : leslecturesdeRoudoudou(at)gmail.com
Fond d'écran trouvé chez Vladstudio

Rechercher

Lecture en cours !

 

Plein de choses...  Comme toujours :)

Archives

J'en suis membre !

Optimisé pour :

Mes livres sur Babelio.com


Ma Page sur Hellocotonhttp://www.wikio.fr