12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 09:00
Résumé

Paris, mai 2002. Julia Jarmond, journaliste pour un magazine américain, est chargée de couvrir la commémoration de la rafle du Vel’ d’Hiv. Au cours de ses recherches, elle est confrontée au silence et à la honte qui entourent le sujet. Au fil des témoignages, elle découvre, avec horreur, le calvaire des familles juives raflées, et en particulier celui de Sarah. Contre l’avis des siens, Julia décide d’enquêter sur le destin de la fillette et de son frère. Soixante ans après, cela lui coûtera ce qu’elle a de plus cher.
Paris, le 16 juillet 1942 : la rafle du Vel’ d’Hiv’. La police française fait irruption dans un appartement du Marais. Le petit Michel, paniqué, se cache dans un placard, et sa grande sœur Sarah, dix ans, l’enferme et emporte la clef en lui promettant de revenir. Mais elle est arrêtée et emmenée avec ses parents...

Mon avis


J'ai aimé ce roman mettant en avant la Rafle du Vel d'Hiv. Point noir de l'Histoire de France durant la 2eme Guerre mondiale, très rapidement étudié à l'école (quand c'est fait). La France semble atteinte d'amnésie quand on évoque ce douloureux passé. On ne peut juger les Français ayant participé à cette rafle, ayant livré des Juifs aux Nazis. Pour un certain nombre, ils ne faisaient qu'obéir aux ordres. Après, il y a la façon de les appliquer ...
J'ai aimé ce roman à double voix (voie ?).  D'un côté, Sarah qui nous raconte son calvaire, quand elle a laissé son frère en lui promettant de revenir et qu’elle n’oubliera jamais, quand elle s'est retrouvée dans les camps avec ses parents, puis seule face à d'autres Français et leurs attitudes.

D’un autre côté, Julia, journaliste américaine basée à Paris, peu heureuse en couple mais qui subit. Elle doit faire un article pour la commémoration de la Rafle du Vel d’Hiv et découvre qu’elle ne sait rien sur cet événement et surtout que les Français se taisent, ne veulent pas en parler.  Son enquête la mène sur la piste de Sarah et de son frère. Dés lors, sa vie et celle de ses proches seront liées à la leur. Elle découvre un pan de l’histoire de sa belle-famille, un secret comme il y en a eu tant d’autres durant la 2eme Guerre mondiale. Secret qui sera révélé et qui changera tout dans leur vie.


J’ai été bouleversée par l’histoire de Sarah, par tout ce qui s’est déroulé en juillet 42 et après. Les appartements dont les occupants étaient à peine raflés et qui étaient déjà loués ; les Français qui ont changé leur point de vue sur leurs voisins dés que ceux-ci ont eu une étoile jaune sur leur poitrine ; les gens qui ont tourné le dos par prudence. On ne peut juger, comment aurions-nous agi à leur place ?

L’histoire de Julia m’a moins touchée : une femme peu heureuse en couple et qui ouvre les yeux avec l’histoire de Sarah. Le happy end à l’américaine m’a peu touché tellement il était prévisible …


A lire pour Sarah et tous ceux qui ont été victimes.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nicolas 04/07/2009 17:32

Le problème, c'est que, quantitativement, la partie contemporaine a plus d'importance que la partie historique, ce qui est un comble!

Anne 11/07/2009 09:36


En même temps, ce n'était pas un documentaire sur le Vel d'Hiv... Et j'ai le souvenir que l'on suivait beaucoup plus Sarah que Julia, mais je peux me tromper :)


Nicolas 02/07/2009 18:51

Moi aussi l'histoire de la narratrice, à l'époque contemporaine, m'a un peu ennuyé, voire agacé. Franchement, ses tourments amoureux n'ont pas grand-chose à voir avec le sujet de la rafle du Vel d'Hiv. Bref, j'ai bien aimé la partie historique, mais beaucoup moins la conteporaine.

Anne 04/07/2009 15:58


Avec le temps, de ce livre, ce qu'il me reste c'est Sarah et non pas Julia et ses problèmes de couple, qui, comme tu le dis, n'étaient peut-être pas nécessaire au livre.


Mademoiselle Swann 19/03/2009 10:13

Je viens de commencer ce livre et je n'ai lu que des commentaires très positifs!

Anne 21/03/2009 11:41


Bonne lecture et prépare les mouchoirs ;)


liliba 28/11/2008 14:12

Ce livre se lit facilement et toute la partie sur Sarah est poignante. Mais je te rejoins tout à fait, la fin est un peu prévisible, et un peu mélo : très cinématographique.

Anne 04/12/2008 15:04


Très "américaine" ;-)


Florinette 15/11/2008 14:35

Une magnifique histoire que me restera longtemps en mémoire !

Anne 22/11/2008 11:17


Oui, idem :) elle marque  bien l'esprit, de la même manière que La voleuse de livres.


Menu


Fourre-tout 

  Semblerait que mon fan-club (aheum :D) ronchonne de mon peu de publications ces derniers temps... Je vais tenter de remédier à ça et d'être plus rigoureuse ! (j'ai bien dit "tenter" hein :D)

 

Légére modernisation du blog ! Je vous annonce la naissance d'une page facebook indépendante de ma page perso. Vous y retrouverez, outre les articles ici-présents (et à venir), des avis rapides sur des lectures qui ne feront certainement pas l'objet d'articles ici, des joies ou tristesses livresques.

Retrouvez-moi ! facebook.jpg 

 

PS : Je suis assez longue à répondre à vos comms. Pardon. Mais, ils me font chaud au coeur et je vous remercie de m'en laisser !

Pour me joindre : leslecturesdeRoudoudou(at)gmail.com
Fond d'écran trouvé chez Vladstudio

Rechercher

Lecture en cours !

 

Plein de choses...  Comme toujours :)

Archives

J'en suis membre !

Optimisé pour :

Mes livres sur Babelio.com


Ma Page sur Hellocotonhttp://www.wikio.fr